VEILLE ET ANALYSE DE MARCHÉ

SUR LE WEB

Quand on monte son entreprise, on est tout feu tout flamme… et on peut avoir tendance à griller les étapes ! Il est cependant indispensable de passer par la case “étude de marché” afin de calibrer son projet. Alors, promis, on ne va pas vous dispenser un cours de marketing (après, on peut en donner !) mais plutôt vous donner quelques “tips” pour suivre l’actualité de votre secteur et de votre entreprise grâce aux outils numérique. 

L’idée ? Automatiser ses recherches via des outils, gratuits ou payants, à implémenter dans votre routine professionnelle).

LES « SOCIAL MEDIA ANALYTICS »

Les réseaux sociaux et votre site internet vous fournissent une quantité d’informations nécessaire au pilotage de votre stratégie. Apprenez à vous en servir ou au moins à les comprendre ! 

Prenons l’exemple de facebook, outre “la portée” et “l’engagement”, vous avez la possibilité de suivre de nombreuses statistiques super intéressantes ! 

L’onglet “personne” vous donnera des informations précises quant au profil de vos utilisateurs : âge, langue, sexe, lieu… il est également possible de suivre les insights essentiels de vos concurrents directement depuis le tableau de bord ! Le “gestionnaire de publicité” du Business Manager vous indiquera l’indice de pertinence de vos publicités, le CPM (coût pour mille vue) ou le CPC (coût par clic) histoire de s’assurer que vos ads soient vraiment rentables. 

Sur Linkedin, c’est encore plus précis ! Via la fonctionnalité premium, vous serez en mesure de connaître les types de profils qui visitent votre page. 

Pas évident de choisir les bons KPI nous diriez-vous… c’est pourtant très simple ! Une fois vos objectifs de communication fixés, il sera relativement simple de sélectionner et suivre les metrics les plus pertinentes.

    LES BLOGS, GROUPES… & FORUMS !

    Dans une bonne stratégie, il est indispensable d’identifier l’ensemble des points de contacts pertinents et regroupant les acteurs de votre marché. Sur les réseaux sociaux, il ne faut rien laisser au hasard, vous devez maîtriser l’entièreté de l’écosystème numérique de votre entreprises ! 

    Pour vous expliquer un peu le principe, on va vous donner des exemples ! 

    Vous êtes un restaurant situé en plein coeur de la ville de Tours

    (ok on est un peu chauvins là), Il serait intéressant de rejoindre le groupe “Tu es de Tours si” particulièrement apprécié par les habitants de la ville. Ils y échangent bons plans, photos et n’hésitent pas à partager leur mécontentement aux autres utilisateurs.

    Vous êtes un site e-commerce de cosmétique ? 

    Alors identifiez les blogs des influenceurs qui pourrait potentiellement parler de votre marque… et observez les commentaires des leurs abonnés qui sont presque aussi importants que l’avis du blogueur lui-même

    Vous vous lancez sur une chaine twitch / youtube et allez parler de retrogaming (okkkk c’est peut-être un peu notre cas

    Dans ce cas, n’hésitez pas à dénicher les forums (oui, ça existe encore !). Dans certains secteurs, ce type de plateformes génère encore de l’engagement.

    LA VEILLE CONCURRENCIEL 

    Par hAvez-vous déjà entendu parler des 5 forces de PORTER ? Il s’agira simplement d’analyser l’ensemble des forces présentes sur votre secteur pouvant avoir un impact sur l’évolution de votre entreprise. On étudiera : 
    – Les concurrents directs 
    – Les nouveaux entrants 
    – Les produits de substitution
    – Vos fournisseurs
    – Vos clients

    Pourquoi on vous parle de ça ? Parce qu’on vous recommande de suivre l’ensemble de ces acteurs sur leurs réseaux sociaux (en plus du travail de benchmark que vous devez réaliser lors de vos études de marché). Identifiez-les et n’hésitez pas à interagir avec vos clients et fournisseur, c’est toujours l’occasion d’ancrer la relation que vous avez avec eux. 

    Une petite astuce ? N’hésitez pas à utiliser le « UGC » (user generated content) en partageant sur vos réseaux sociaux le contenu des clients, ça vous permettra de renouveler le votre et de valoriser les utilisateurs ! Pour vous faciliter la tâche, créez un hashtag dédié à votre entreprise et regroupant l’ensemble du contenu qui lui sera associé. Il s’agit de la stratégie mise en place par Daniel Wellington sur instagram depuis 2015, et ça fonctionne ! 

     

    LES OUTILS DE VEILLE ET D’AGRÉGATION DE COMPTE

    Depuis quelques années, on voit se développer de nombreux outils de veille et agrégateurs de compte disponibles à des prix plus ou moins élevés. Bref, on ne s’y retrouve plus parmi toutes les fonctionnalités possibles. 

    La première question à se poser : qu’avez-vous besoin de tracker ? Souhaitez-vous le faire manuellement ou passer par une plateforme qui regroupe l’ensemble des informations ? On vous propose deux outils de bases (payants) histoire que vous compreniez l’étendue des features proposées par les plateformes.

    MENTION

    Rock star des outils de veille, Mention est un outil indispensable pour le suivi de votre e-réputation dès lors que vous déclenchez des mécanismes de viralité sur internet ou souhaitez suivre de près l’actualité d’un concurrent ou de votre secteur. 

    Ce que propose l’outil : 

    Veille média, social listening, veille concurrentielle, gestion de marque, gestion des réseaux sociaux… 

    Niveau pricing… on ne va pas vous mentir, il ne s’agit pas de l’outil le plus abordable. La version gratuite ne vous laisse la possibilité de ne suivre qu’un keyword et ce via 250 alertes mensuelles. La solution recommandée (et clairement la plus intéressante) par la plateforme vous coûtera 99€/mois en abonnement mensuel. 

    Est-ce que ça vaut le coup ? Encore une fois… ça va dépendre de votre objectif. pour une PME locale, non, clairement pas, vous êtes en mesure de suivre votre e-réputation manuellement. Ça le deviendra si vous travaillez sur de plus gros volume, dans un secteur concurrentiel et engagé  sur le net. 

    En attendant, n’hésitez pas à essayer leur version gratuite, ça vous permettra de vous faire une idée. De façon alternative vous pouvez également utiliser des outils comme Google Alert (gratuit).

    HOOTSUITS

    Le deuxième outil qu’on vous propose ? Hootsuits

    Bon, il ne s’agit pas de l’outil qu’on utilise le plus chez Arkham Studio. Ça peut nous arriver de travailler sur de gros volumes publicitaires et de passer sur des plateformes plus performantes comme Agorapulse ou Sproutsocial qui vont jusqu’à vous indiquer le temps passé par le community manager à répondre aux commentaires.

    MAIS, c’est un outil parfaitement adapté pour travailler efficacement sur la gestion des réseaux sociaux. Au programme ? Possibilité de programmer jusqu’à 350 publications et de suivre vos conversations sur internet, avoir un dashboard “assez” visuel et résumant vos statistiques principales. 

    Le hic ? L’outil reste relativement cher, outre  les pricings affichés, il sera nécessaire de mettre la main à la poche pour s’offrir des features supplémentaires et la première formule ne laisse place qu’à 1 utilisateur… pas évident de suivre un travail d’équipe. 

    Petite parenthèse, si vous souhaitez utiliser un agrégateur de compte made in France et un peu plus simple, on vous propose Swello 😉

     

    ARKHAM STUDIO, UNE AGENCE DE COMMUNICATION

    Vous l’aurez compris, nous n’avons pas écrit cet article pour prouver notre expertise dans la chocolaterie ou les sandales de plage…
    Mais si vous voulez que l’on s’occupe de votre communication, on est carrément là !
    D’ici là, rendez-vous dans notre onglet « nos références » pour découvrir l’ensemble des projets que notre équipe a mis en place.